AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Partie d'Echec - Aout 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 24/11/2014

MessageSujet: Partie d'Echec - Aout 2016   Ven 26 Aoû - 15:03

" Lorsque la crainte est mutuelle,
les hommes y repensent à deux fois avant de s'attaquer l'un l'autre. "
Hermocrate de Syracuse
♫♪ Ambiance Sonore ♪♫

Les aînés de la cité se réunissent une nouvelle fois dans l'élysée, le trône a laissé place à un échiquier fait de marbre où les pièces s'attendent telles les soldats se plaçant en ordre sur le champ de bataille. Les régiments sont prêts, on entendrait presque le bruit des armes.

Outre les nouveaux-nés présents, on reconnaît également Goenitz qui se tient assis dans le fond de la salle, tenant son livre à la main, le cuir usé semble s'agiter comme parcouru d'une existence propre.
Les semblables attendent avec impatience mais surtout avec curiosité la traditionnelle partie d'échec, un jeu si lourde de sens.

Le Prince arrive enfin, saluant d'un mouvement de tête les officiers de sa cours. Il est engoncé dans sa cape blanche et ses autours royales, il a un léger sourire, il semble calme voir même serein. Il s'approche de la table, parcourant de ses doigts le damier, il parcourt les courbes, ses ongles s'insinuant dans les rainures. Il a l'air d'un général fixant le terrain, regardant ses troupes, ses sujets.

Les portes de l'élyseum s'ouvrent de nouveau, dévoilant alors Cocyte. Il demeure dans son armure de maille qui cliquette à chacun de ses pas lourds. Son visage déformé par sa malédiction s'agite dans un rictus alors qu'il aperçoit le Ventrue.
Il s'approche de ce dernier et le gratifie d'un « Mon Prince » qui reçoit en échos un poli « Cocyte, c'est un plaisir de te recevoir en cette fin d'été. Nos parties m'avaient manqué. »
Le Nosferatu répond avec un léger rire et s'approche de l’échiquier, il va pour s'assoir à la place des pions noirs quand la voix de Goenitz résonnent comme un léger claquement. Le ton est posé mais retenti dans le silence presque religieux de la scène :

- Chers aînés, Mon Prince, Messire Cocyte. Ne serait il pas intéressant de changer pour une fois, que son Altesse prenne les noirs et que Messire Cocyte prenne les Blancs, pour changer un peu le spectacle.

L'ancien des Masques fixe la malkavian avec une expression mélangeant dégoût et animosité alors que le Roi réagit plus pacifiquement :

- Oui, pourquoi pas ! Allez, la partie reste la même...

René d'Anjou va se poser là où Cocyte allait prendre place pendant que ce dernier prend les pions blancs, la partie commence, calme, mais chaque coup semble avoir été étudié. Les premières minutes de silence semblent éternelles avant que finalement le primogène les brise :

- Tu devrais prendre garde à ton fou René, tu l'expose trop, un jour il jouera de lui même sans que tu saches où le placer.
- Si je te met en échec...
- Ha... Tu finiras pas devenir un pion et non plus un joueur vu les actions de certaines de tes pièces

Les coups continues de s'échanger, aucun ne semble réellement prendre l'avantage. La Reine Noire est menacé, les fous noirs sont déjà disparu et les tours d’obsidiennes offrent un piège subtile sur trois passes que le Ventrue esquive. C'est d'ailleurs lui qui prise de nouveau le silence :

- On m'a dit que tu voulais me parler, d'affaire de la praxis, d'accords passés...
- Hum... Oui... Il va falloir en changer certains. Sacrifié ces Tours pour y arriver. Elles sont une épines dans ta victoire.
- Je prendrais bien des risques en tentant de les prendre.

Cocyte déplace une autre pièce, bougeant sa reine. Le regard de René est surpris, il vient de lui offrir la voix royale vers la victoire alors que le Nosferatu rajoute :

- Dire qu'ils l'avaient fait interdire suite au Concile de Paris.
- Tu offres ta défaire en faisant son mouvement. Si je prend tes Tours.
- J'abandonne ma vierge et tu prends les Tours.

Le Prince s'arrête, fixe Cocyte. L'instant à un parfum d'éternité, la tension et les réflexions se perçoivent, se ressent avant que René finisse par dire :


- C'est envisageable comme action, mais il faudra du temps que je puisse placer mes coups...

Le visage de l'ancien régnant se déchire dans un sourire entendu alors qu'en se relevant il abaisse son Roi Blanc :

- Bien... Alors prépare tes coups mon Prince. Passes une bonne nuit.

Il se lève, le salue légèrement de la tête avant de partir. René reste quelques minutes sans rien dire, pensant, avant de lui même s'en aller. Sur l’échiquier, la manœuvre à offert le Roi Blanc, seule une pièce peut encore sauvé la situation, le cavalier s'il était bien utilisé et si la partie s'était éternisé.



_________________
" Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent. " Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camarillaangevine.forumactif.org
 
Partie d'Echec - Aout 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EUROPEAN DOG SHOW BRUSSELS AOUT 2016
» Fête de SOUVIGNARGUES 12/13/14/15 AOUT 2016
» Stand ZB - Jumping de Chalais - 5/6/7 Aout 2016
» Marché à la ferme mardi 16 aout 2016
» FETE VOTIVE SOMMIERES DU 28 JUILLET AU 07 AOUT 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EJ :: Atrium-
Sauter vers: